Frédéric Beigbeder se dit prêt à échanger son fer à lisser

"Je veux bien, mais pas contre n'importe quoi !"
"Je veux bien, mais pas contre n'importe quoi !"

C’est sans doute une révolution capillaire qui se prépare pour celui qui aura la chance d’obtenir la faveur du comédien et écrivain. Mais celui-ci prévient : « Attention, pas contre n’importe quoi non plus. » Il faudra donc jouer serrer pour le millier de Swopers qui se disputeront le fer à lisser.

Frédéric Beigbeder est un homme accessible, et heureux de faire partager ses nouvelles trouvailles. Depuis peu, il s’est mis au troc. Jean basket et t-shirt col en V, il nous sourit en buvant son café. « Je crois que je vais commencer par poster mon fer à lisser. J’en peux plus de cette coiffure, je crois que je vais me raser les cheveux. » Dans les prochaines semaines, l’objet devrait donc être disponible sur l’appli de troc Swopr pour tous les utilisateurs de l’application. « Il y a déjà plus de 800 objets alors que l’appli est lancée depuis à peine un mois. Je devrais trouver mon bonheur. Mais attention, si je swope ce n’est pas contre n’importe quoi non plus. »

Une Rolex ou à la rigueur une paire de Berlutti.

Car l’écrivain nous avertit tout de suite : « Ce fer à lisser, il a une sacré valeur, croyez-moi. Je l’ai depuis mes 15 ans et demi. C’est un modèle qui ne se fait plus, les mecs aux cheveux longs non plus d’ailleurs. C’est pour cela que c’est une aubaine pour un collectionneur. » En échange de celui qu’il appelle son « ami capillaire », Frédéric Beigbeder se trouverait bien une nouvelle montre, une Rolex, ou bien une paire de Berlutti pas trop usées, juste ce qu’il faut pour avoir l’air cool. Avis, donc, à ceux qui auraient ces objets en leurs possession, les cheveux longs et l’envie de se les lisser et relancer la mode d’une coupe emblématique. « C’est ça le troc, les mecs : donner une seconde vie à des choses de valeurs. Mes cheveux ont fait leur temps mais quelqu’un peut rallumer la mèche » conclura-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *