Ils échangent leurs logos et bouleversent leur destin

Un logo croqué par une autre entreprise
Un logo croqué par une autre entreprise

Voici un bel exemple de consommation collaborative. Lasses de gagner trop d’argent, de grandes marques comme Apple ou Total ont troqué leur logo contre ceux de petites PME pour leur éviter la faillite.

 

En 2014, Tim Cook avait prévenu : « Si nous faisons trop de bénéfices cette année, nous n’allons pas y échapper ». C’est donc lors de la dernier Keynote en juin dernier que le patron d’Apple a annoncé l’échange de son logo au profit d’une petite PME. L’heureuse élue, la SMASP (Société des Maraîchers Aveyronais Spécialisés dans la Pomme), a donc troqué son ancien logo contre celui de la célèbre marque à la pomme.

La SMASP a déjà multiplié son chiffre d’affaire par deux grâce à la vente en ligne de ses pommes sur le SMASP Store.

Ce gros coup d’Apple a suscité de vives réactions de certains grands patrons, jusqu’à ce que d’autres se décident à imiter le géant. On aurait pu s’attendre à ce que Google emboîte le pas de son concurrent, mais c’est finalement le PDG de Total qui a décidé d’en faire autant, annonçant sa décision au cours d’une assemblée extraordinaire convoquée pour l’occasion.

Les actionnaires ont leurs comptes en banque pleins à craquer. C’était la meilleure solution pour les soulager.

Mais la motivation de Total semble légèrement différente. On connaissait les soucis financiers du groupe, tenu à la gorge pas les actionnaires désireux de réduire leurs revenus. Mais c’est surtout l’image du groupe qui est redorée grâce à cette action. « Au final, Total est totalement gagnant. » a triomphé le porte-parole du groupe lors d’une conférence de presse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *