La solution pas si folle de Stéphane Le Foll aux éleveurs

Albert a baptisé son cochon "Babe" car il adore le film
Albert a baptisé son cochon "Babe" car il adore le film

Coup de théâtre hier après-midi. Après une longue journée de manifestations et de blocages routiers en Normandie, les éleveurs ont réussi à se faire entendre : le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, Stéphane Le Foll a proposé une solution aux éleveurs ce jeudi. Pour rappel, les éleveurs expriment leur colère pour protester contre la faiblesse des prix de leur production. « Bientôt on va devoir faire des soldes et des démarques comme pour les vestes en cuir » s’énervait Pascal.

Faute de solution, Stéphane Le Foll a consulté son cabinet d’expertise en début de semaine, qui à l’unisson, lui a suggéré de pousser les éleveurs à utiliser Swopr, une application de troc Made in France.

Troquez vos veaux, vos agneaux, vos animaux : un aligot contre un lingot !

« Si les éleveurs n’arrivent pas à vendre leurs bêtes correctement, il ne faut surtout pas les brader et se plier aux règles des grandes surfaces : il faut leur redonner de la valeur en les échangeant contre d’autres biens » simplifie Matthias, chargé de communication au ministère. Aussitôt, les éleveurs se sont attelés à la tâche et ont posté sur Swopr une bonne partie de leur élevage. « J’ai cru qu’on avait été hacké un zoo » a déclaré Romain en charge de la modération des objets sur Swopr.

La semaine dernière, Stéphane Le Foll avait reconnu que 10% des exploitations françaises étaient au bord de la faillite. Le président de la FNSEA (ndlr : Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles), Xavier Beulin, interviewé sur l’Actualisr, nous confiait « C’est bien la première fois que Le Foll ne nous propose pas une solution pas si folle ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *