Le swipe de l’index, une idée de Léonard de Vinci

de-vinci-swipe

Cette semaine, une équipe de chercheurs transalpins basée à Milan a annoncé une découverte plutôt surprenante. On vous en dit plus sur le Perroqr !

Spécialisée dans l’histoire florentine de la haute Renaissance, Lucia et son équipe ont toujours été passionnés par Leonard de Vinci : « C’était un artiste, un scientifique, un inventeur, un peintre, un architecte, un philosophe, un écrivain… Leonard de Vinci avait de nombreux talents, mais là… C’était un visionnaire, tout simplement. »

Francesco, son associé, présent le jour de la découverte nous en raconte un peu plus : « On travaillait avec le musée du Louvre pour la restauration de la toile de Saint Jean Baptiste, le noyer était détérioré (ndlr : le tableau est peint sur une planche de noyer et mesure 69 × 57 cm) donc l’a scanné aux rayons Gamma afin de déterminer précisément la densité du support et bien le restaurer… On a vu des formes apparaître, alors qu’elles étaient invisibles à l’œil nu, comme des flèches près de la main et un petit rectangle : on pensait que c’était un nouveau codex, mais quand notre stagiaire Filipo a débarqué, on s’est vite aperçu que c’était tout autre chose ».

Celui-ci n’a pas hésité une seule seconde. Du haut de son mètre soixante, le jeune homme de 21 ans a tout de suite vu qu’il s’agissait d’un schéma caché par le génie Vinci dans sa toile. « Petit, je regardais les Tortues Ninja et devinez qui était mon préféré ? Léonardo, assurément ! » plaisante Filipo. « Je me souviens ce jour-là, j’arrivais avec les pizzas pour la pause déj et j’ai vu le résultat du Gamma sur l’écran. J’ai dit à l’équipe : « Trop marrant l’iPhone avec les flèches sur le côté on dirait qu’il utilise Swopr putain ! ». Tout le monde m’a regardé et là j’ai senti que j’avais percé un vrai mystère et peut-être décroché mon CDI ! » se remémore Filipo en préparant ses cartons et le mail pour son pot de départ de vendredi.

« Penser au swipe au XVème siècle, c’est se projeter sur l’électricité, sur Internet, sur les smartphones, sur la géolocalisation, c’est fort : il n’y avait que lui pour penser à ça » assure Lucia, avant de rejoindre son équipe pour un selfie devant l’oeuvre de Saint Jean Baptiste. « Même ça il y avait pensé, j’en suis sur, on scannera la Joconde la semaine prochaine ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *