Les volleyeurs français joueront la prochaine Coupe du monde de football

Les volleyeurs n'ont jamais touché un ballon du pied
Les volleyeurs n'ont jamais touché un ballon du pied

C’est un échange peu conventionnel dans le milieu sportif. Lundi, après le premier titre mondial de l’équipe de France de volleyball, la FFF a décidé d’échanger tous les joueurs de l’équipe de France contre les nouveaux champions du monde. « Un choix payant », selon Noël Le Graët.

Tôt ce matin, le sélectionneur Didier Deschamps faisait grise mine. Et pour cause : il venait d’apprendre l’échange pur et simple de tous ses joueurs par ceux de l’équipe de France de volleyball. « Ils ont certainement une meilleure mentalité, mais je m’inquiète du fait qu’ils n’aient jamais touché le ballon avec les pieds » a-t-il expliqué ce matin en conférence de presse.

Pour épauler le sélectionneur dans sa nouvelle mission, la FFF a annoncé la mise en place de plusieurs stages intensifs de familiarisation avec le ballon de football, les terrains en gazon et surtout l’absence de filet au centre du terrain. « Je pense que c’est ce qui leur posera le plus de problème. On verra au premier tour s’ils sont capables de passer dans le camp de l’adversaire. S’il y arrivent, ce sera toujours mieux que leurs prédécesseurs » a indiqué le président de la FFF.

C’était nous ou les handballeurs

Devant beaucoup d’incompréhension de la part des journalistes, les dirigeants du volleyball français ont calmé le jeu : « On a eu notre titre, maintenant il faut savoir faire preuve de solidarité avec les autres sports en difficulté. Le troc peut aussi être utilisé au service du sport. C’est ça qui est beau ».

Cette histoire fait écho aux rumeurs qui circulaient il y a quelques mois, lorsque les handballeurs avaient déjà failli être troqués contre les joueurs de l’équipe de France de football. « Mais à l’époque, rappelle le sélectionneur, on s’était dit que c’était la taille des buts qui allaient leur poser problème. »

 

 

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *